Mot du Grand Maître

La Grande Loge Nationale Marocaine est une Obédience maçonnique régulière , souveraine, et masculine qui travaille au Rite Écossais Ancien et Accepté.
Pourquoi être ou devenir Franc-maçon de la Grande Loge Nationale Marocaine aujourd’hui ?
Pour se construire et s’épanouir dans l’existence, à la fois dans la réflexion et l’action.
Vivre c’est réfléchir et agir, concevoir et réaliser, donner et construire un sens à sa vie et contribuer à l’évolution positive du monde qui nous entoure.
On peut trouver du sens dans des convictions parfois dogmatiques et des idéologies parfois réductrices.
Mais on peut aussi vouloir dépasser les standards et les prêts à penser de toutes sortes et de toutes origines.
À ceux qui sont en recherche de conception et de construction de sens, la Grande Loge Nationale Marocaine propose une démarche originale : l’initiation.
De se construire soi-même pour construire le sens de sa vie
Le but de la Franc-maçonnerie et de la Grande Loge Nationale Marocaine est de donner un espace de réflexion et d’action à des hommes qui souhaitent construire un sens à leur vie en complétant sans jamais contredire ce qu’ils édifient par ailleurs dans leur cadre familial, professionnel ou relationnel.
De le faire en exerçant sa liberté de conscience religieuse et citoyenne tout en respectant celle des autres
Il s’agit d’une démarche d’absolue liberté de conscience religieuse et de conscience citoyenne : la Grande Loge n’oblige ni n’interdit à la croyance ou à la pratique d’aucune religion, philosophie ou idéologie particulières.
De même elle ne se revendique d’aucune position politique particulière.
Elle respecte donc toutes les sensibilités religieuses ou politiques. Elle refuse en revanche, en son sein, le prosélytisme religieux de ceux qui voudraient pousser les autres vers leur propre foi car elle souhaite ne contraindre la conscience d’aucun d’entre eux. De même elle refuse la pratique d’un prosélytisme antireligieux de ses membres qui contraindrait là aussi leur liberté de conscience.
Sur le plan politique elle accepte l’expression de toutes les idées qui respectent la liberté de conscience citoyenne de ses membres, excluant par nature les extrémismes de tous bords qui sont incompatibles avec ses principes fondamentaux de respect et de dignité des êtres humains, quelles que soient leurs origines ethniques ou culturelles.